globules blancs bas et fatigue
5/5 - (1 vote)

L’organisme humain est doté d’un système de défense pour contre-attaquer l’intrusion de virus, de bactéries et de tout autre agent pathogène. Ce mécanisme de défense connu sous l’appellation de réaction immunitaire met en jeu des acteurs principaux tels que les globules blancs. Un faible taux de ces celles sanguines formées au niveau de la moelle osseuse a des conséquences remarquables sur la santé générale. Cet article explique le lien entre le niveau de globules blancs bas et la fatigue inhabituelle, en mettant l’accent sur le rôle de ces cellules sanguines et les options pour ramener leur taux à la normale.

Quel est le rôle des globules blancs dans les réactions immunitaires ?

Les globules blancs ou précisément les lymphocytes sont des cellules produites par la moelle osseuse. Ils sont en général retrouvés dans le sang et notamment dans les tissus lymphoïdes. Notons qu’il existe deux types de globules blancs, à savoir : les lymphocytes B (LB) et les lymphocytes T (LT). Leur rôle est essentiellement concentré sur la reconnaissance et la destruction des corps étrangers (virus, champignons, bactéries, cellules cancéreuses, etc.). Alors que les LB naissent et acquièrent leur immunocompétence dans la moelle osseuse, les LT en revanche héritent leur virilité dans le thymus, une fois nés.

Le rôle des lymphocytes T est de régulariser le système immunitaire. Pour cela, les LT repèrent et attaquent les cellules infectées et œuvrent pour la coordination de la réponse immunitaire (qu’elle soit spécifique ou non). Par ailleurs, les lymphocytes B sont réputés pour la production des anticorps nécessaires à la réaction immunitaire déclenchée. Pour cela, les LB sont appelées des immunoglobulines, d’autant puisqu’elles permettent de lutter contre les infections. Les globules blancs sont alors indispensables dans le maintien de l’organisme grâce à leur complémentarité pour défendre celui-ci. En cas de grippe, par exemple, les LT éliminent les cellules infectées, alors que les LB secrètent des anticorps spécifiques pour neutraliser proprement le virus de la grippe.

Lire aussi :  La douleur sur le côté extérieur du pied nerf sural

Globules blancs bas et fatigue : quel lien ?

Eu égard aux paragraphes précédents, il est clair que l’organisme humain puise ses forces de leucocytes (globules blancs). Ceci étant, un taux de globules blancs en dessous de celui recommandé (entre 4 000 et 11 000 cellules par microlitre) peut inciter à déployer plus d’énergie. Cette dépense excessive d’énergie peut donc fatiguer les cellules du corps et provoquer une fatigue inhabituelle chez l’individu considéré. Aussi, les leucocytes secrètent de l’adénosine pour faciliter le sommeil. La défaillance des globules blancs peut alors engendrer le manque de sommeil, dont la conséquence première est la fatigue persistante.

Par ailleurs, le taux de globules blancs bas peut être dû à des conditions médicales, telles que les troubles hématologiques, des maladies auto-immunes, ou plutôt certains types de cancers. Cependant, ces conditions médicales sont connues pour engendrer la fatigue inhabituelle. Aussi, la baisse des globules rouges dans le sang affecte considérablement le système nerveux en provoquant la difficulté de concentration et la baisse de vigilance. On parle dans ce cas de fatigue mentale qui intimide le corps tout entier pour dégénérer en fatigue générale. Outre la fatigue, le faible taux de leucocytes peut engendrer des infections fréquentes, une cicatrisation lente des plaies, des saignements facilement et des ecchymoses.

Comment ramener le taux de globules blancs à la normale ?

Il existe plusieurs solutions pour ramener son taux de globules blancs à la normale. Ces alternatives vont du diagnostic à la prévention. D’abord, nous vous exhortons à maintenir une alimentation équilibrée et riche en nutriment. Il s’agit notamment des fruits et légumes qui aident à protéger les cellules immunitaires grâce aux antioxydants qu’ils regorgent. Les aliments riches en Vitamine C, de la Vitamine D et du Zinc sont également recommandés. De même, la consommation régulière de probiotiques et d’aliments fermentés stimule la production de globules blancs dans le sang.

Lire aussi :  Comment arrêter de tousser en 5 minutes ?

Voici quelques exemples de repas riches en vitamines et en nutriments essentiels :

  • Salade d’épinards et de baies : riche en vitamine C, en antioxydants et en Zinc ;
  • Saumon grillé avec des légumes colorés : riche en vitamine D et en antioxydants ;
  • Céréales complètes (pain complet, riz complet, quinoa, boulgour, flocons d’avoine…) : riches vitamine B et en Zinc.

Par ailleurs, veuillez adopter un sommeil suffisant et une activité sportive régulièrement. Pour ce qui est du stress, optez pour la méditation, le yoga ou la respiration profonde.

Toutefois, il est important d’avoir une bonne hygiène personnelle. Cela se résume au lavage régulier des mains, aux consultations fréquentes auprès d’un professionnel de la santé, etc. Ceci faisant, vous réduisez le risque d’exposition aux infections bactéridies ou viriles. Pour finir, nous vous exhortons à éviter au maximum les comportements à risques, à l’instar du tabagisme, de l’alcoolisme démesuré, etc. Le cas échéant, vous affaiblissez lentement votre système immunitaire et le taux de globules blancs bas serait une évidence.

 

Estelle
Estelle, une experte en beauté et spécialiste de la minceur, allie passion et expertise pour guider ses lecteurs vers une meilleure version d'eux-mêmes. Diplômée en nutrition et bien-être, elle se consacre à aider les autres à atteindre leurs objectifs de perte de poids de manière saine et durable.

Laisser une réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici