opération ulcère estomac durée hospitalisation
5/5 - (1 vote)

L’ulcère survient en cas du déséquilibre entre les éléments de défense de l’estomac et des éléments d’agression. Autrement dit, l’ulcère se manifeste lorsque la sécrétion d’acide qui représente les facteurs d’agression domine la sécrétion du mucus protecteur par les cellules. Le traitement de cette maladie passe d’abord par la prise des médicaments. L’on fait recours à une opération lorsque la première méthode de traitement montre ses limites. Comment se déroule une opération de l’ulcère de l’estomac ? Quelle est la durée d’hospitalisation ? Retrouvez dans cet article toutes les informations essentielles liées à ce sujet.

Quelles sont les causes de l’ulcère de l’estomac ?

Deux principaux facteurs sont à l’origine de l’apparition de l‘ulcère de l’estomac. Le premier facteur est la prise des médicaments comme l’aspirine et les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ces médicaments neutralisent les enzymes cyclo-oxygénases 1 et 2 indispensables pour la production d’acides gras appelés prostaglandines. En réalité, ces enzymes ralentissent la sécrétion d’acide chlorhydrique par l’estomac en stimulant les mucus protecteurs des parois gastriques.

La deuxième cause à l’origine de l’ulcère de l’estomac est l’inflammation chronique provoquée par une bactérie appelée Helicobacter pylori. L’inflammation de l’estomac fragilise la couche du mucus protecteur de la paroi gastrique, rendant celle-ci vulnérable aux facteurs d’agressions. L’action de la bactérie Helicobacter pylori est la cause de près de 90 % des cas de l’ulcère de l’estomac.

Quel est le traitement de l’ulcère de l’estomac ?

Lorsque le diagnostic révèle la présence de l’ulcère gastrique, la première méthode de traitement recommandée est la prise des médicaments. Le médecin vous prescrira des médicaments ayant pour effet de diminuer l’acidité dans l’estomac. En cas d’un ulcère de l’estomac sans complication, les antibiotiques et les antisécrétoires suffirent pour vous guérir. Les antibiotiques peuvent être prescrits durant une semaine, tandis que la prise des antisécrétoires peut durer 1 mois.

Lire aussi :  Le Détecteur de CO2 : un outil essentiel pour la qualité de l'air

Une fois les symptômes éliminés, il est essentiel de cicatriser l’ulcère afin d’éviter une rechute. Dans la plupart des cas, la cicatrisation est spontanée. Toutefois, pour s’assurer de son effectivité, il est indispensable de faire une gastroscopie de contrôle. Par ailleurs, parallèlement au traitement, le patient doit mettre un terme à la prise des médicaments gastrotoxiques (aspirine et les AINS).

Pour éviter les récidives, il faudra éliminer complètement la bactérie Helicobacter pylori. Lors du traitement, une hémorragie digestive peut être déclenchée. Pour arrêter ces saignements, il faut préconiser l’endoscopie digestive. Cette méthode consiste à injecter localement de l’adrénaline ou à placer un clip sur le vaisseau à l’origine de l’hémorragie.

Opération ulcère estomac, durée hospitalisation

Il existe trois cas de complications pour lesquels une intervention chirurgicale peut être nécessaire. Le cas le plus fréquent est l’hémorragie digestive importante. Il peut se traduire par des selles noires et malodorantes, une anémie ou des vomissements du sang. Parfois, l’hémorragie est tellement forte, nécessitant une hospitalisation en urgence.

Le deuxième cas pour lequel une opération est inévitable est la perforation de l’ulcère. Ce phénomène se traduit par une inflammation intense et brutale, associée à une sensation de nausée. Le troisième cas est la sténose. Il s’agit du rétrécissement en partie de l’estomac à la suite de plusieurs poussées d’ulcères.

L’intervention chirurgicale consiste à retirer la partie de l’estomac touchée selon la localisation de l’ulcère. Le chirurgien se résout à suturer le reste. Pour se montrer prudents, les tissus retirés sont analysés pour s’assurer de l’absence de cellules cancéreuses. Concernant la durée d’hospitalisation, il est difficile de donner un délai précis. Cela dépend en partie du déroulement de l’intervention et de la réaction du patient.

Lire aussi :  Chalazion : quelles sont les causes psychologiques ?

En général, l’opération se déroule sous anesthésie générale afin d’épargner au patient toutes les douleurs que le processus peut entrainer. L’intervention peut durer 2 h à 3 h. Pour une indication, la durée d’hospitalisation peut aller jusqu’à 10 jours.

Estelle
Estelle, une experte en beauté et spécialiste de la minceur, allie passion et expertise pour guider ses lecteurs vers une meilleure version d'eux-mêmes. Diplômée en nutrition et bien-être, elle se consacre à aider les autres à atteindre leurs objectifs de perte de poids de manière saine et durable.

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here