maladie de crohn espérance de vie
5/5 - (1 vote)

La maladie de Crohn est un mal récurrent qui s’exprime par une inflammation chronique de la paroi intestinale. Touchant plus de 100 000 personnes en France, cette pathologie peut entrainer d’autres maux graves tels que les ulcères et l’anémie. Quels sont les symptômes de la maladie de Crohn ? Quelle est l’espérance de vie d’une personne atteinte de la maladie de Crohn  ? Cependant, quels sont les traitements pour vivre plus longtemps avec cette maladie ? Nous vous disons tout.

Maladie de Crohn : qu’est-ce que c’est ?

La maladie de Crohn est une affection inflammatoire chronique de l’intestin, appartenant aux maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI). Elle peut affecter n’importe quelle partie du tractus gastro-intestinal, de la bouche à l’anus, mais se manifeste le plus souvent dans l’iléon (la partie terminale de l’intestin grêle) et le côlon. Cette maladie provoque des douleurs abdominales, des diarrhées sévères, une perte de poids, et peut entraîner des complications telles que des fistules, des abcès et une obstruction intestinale. Les causes exactes de la maladie de Crohn sont inconnues, mais elle est associée à une combinaison de facteurs génétiques, immunitaires et environnementaux.

Quel sont les symptômes de la maladie de Crohn ?

Classée parmi les Maladies inflammatoires chroniques (MICI), la maladie de Crohn se caractérise par plusieurs symptômes. La gravité de ces symptômes peut considérablement impacter l’espérance de vie d’un patient. Les symptômes de cette maladie intestinale sont particulièrement relatifs à l’intégralité du tube digestif (de l’œsophage au rectum). Il s’agit principalement des poussées inflammatoires qui peuvent s’exprimer par :

  • Des douleurs abdominales qui deviennent parfois insupportables ;
  • Une diarrhée fréquente chez le patient.
Lire aussi :  Lichen Vulvaire Photo : comment le reconnaître et le soigner

Par ailleurs, lorsque la maladie de Crohn n’est pas rigoureusement traitée, elle peut engendrer des complications tels que :

  • L’amaigrissement suite à la diarrhée persistante ;
  • La fatigue inhabituelle ;
  • La dénutrition ;
  • L’anémie ;
  • Les perforations ;
  • L’apparition de sang dans les selles.

Cependant, notez que la maladie de Crohn affecte dans 33,33 % des cas l’intestin grêle seulement (précisément le l’iléon et la portion terminale). Aussi, le mal affecte le côlon uniquement dans 33,33 % des cas. De même, la maladie de Crohn peut être diagnostiquée au niveau du côlon et de l’iléon simultanément dans 33,33 % des cas. Suite à l’impact de la maladie de Crohn sur l’espérance de vie d’une personne, elle est qualifiée d’affection longue durée. De ce fait, son traitement est aussi long que coûteux.

maladie de crohn

Quelle est l’impact de la maladie de Crohn sur l’espérance de vie ?

Selon la réputation du mal, il est évident que la maladie de Crohn peut réduit l’espérance de vie d’une personne. Cependant, la quasi-totalité des chercheurs scientifiques ayant étudié la létalité de la pathologie affirment le contraire. En effet, la maladie de Crohn aurait un risque de mortalité très faible pour les patients. Pour arriver à cette conclusion, une étude fut effectuée entre des personnes non-atteintes de la maladie et des personnes atteintes. Le résultat au bout de 10 à 15 ans révèle seulement 5 % de surmortalité chez les personnes atteintes.

Ceci étant, il y a plus de peur que de mal. Les patients peuvent être rassurés que la maladie de Crohn ne réduit pratiquement pas l’espérance de vie d’une personne. Mais à quoi est liée la légère surmortalité de 5 % constatée chez les personnes atteintes de la maladie de Crohn ? La surmortalité constatée chez les personnes atteintes de la maladie de Crohn est essentiellement liée à une septicémie mortelle. Cette dernière est entrainée par les complications que peut engendrer le mal. Il s’agit entre autres de la colite aiguë grave, la sténose, les perforations intestinales, etc.

Lire aussi :  J'ai guéri du bruxisme : mon parcours

Comment avoir une espérance de vie plus longue avec la maladie de Crohn

Bien que la surmortalité liée à la maladie de Crohn soit très faible (5 %), il est crucial de trouver de solutions pour garantir une bonne espérance de vie. Nous vous recommandons de suivre des traitements spécialisés et d’adopter une alimentaire favorable. D’abord, nous vous recommandons des traitements médicamenteux. Ici, la prise des anti-inflammatoires spécifiques de la muqueuse intestinale et des corticoïdes pendant les poussées est primée. Si le mal persiste, il est important de référer à des biothérapies pour rétablir l’équilibre de la muqueuse.

Ensuite, nous vous exhortons à faire attention à votre alimentation. Dans cette perspective, notez qu’une régime alimentaire riche en sucres raffinés ne fera qu’empirer la maladie de Crohn. De plus, il est tant d’arrêter de consommer des aliments pauvres en de fibres naturelles. Enfin, si votre Crohn est à un stade critique, nous vous conseillons d’opter pour une intervention chirurgicale. Le but d’une telle intervention est de sectionner et évacuer les parties de votre intestin atteinte de lésions ou d’inflammation grave. En adoptant ces traitements, la victime d’une maladie de Crohn peut se garantir une espérance de vie comme un individu non atteint du mal.

Eric
Eric est un microbiologiste de renom avec une vaste expérience dans l'étude des micro-organismes. Titulaire d'un doctorat en microbiologie, il a dédié sa carrière à la recherche en laboratoire et à l'enseignement universitaire. Il partage son expertise et ses découvertes dans le domaine de la microbiologie, enrichissant nos lecteurs avec des articles scientifiques accessibles et informatifs.

Laisser une réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici