au bout de combien de temps la chimio fait effet
5/5 - (1 vote)

La chimiothérapie est un traitement chimique administré par voie orale, veineuse ou sous-cutanée pour neutraliser une maladie. Son mode d’action est d’éliminer les cellules cancéreuses à l’origine du développement de la maladie. La particularité est qu’elle cible et détruit toutes les cellules identifiées, qu’elles soient cancéreuses ou saines. C’est pour cette raison que les effets secondaires surviennent. Quels sont ces effets secondaires ? Au bout de combien de temps se manifestent-ils ? Comment les traiter ?

Les effets secondaires de la chimiothérapie

La chimiothérapie affecte également les cellules saines, ce qui entraîne des effets secondaires. Ces effets varient selon les médicaments utilisés et la réaction individuelle du patient. Parmi les effets secondaires courants, on trouve la fatigue, la perte de cheveux, les nausées et une susceptibilité accrue aux infections.

Les nausées et les vomissements

Les nausées et vomissements sont les effets secondaires les plus fréquents après une chimiothérapie. Chez certaines personnes, ce traitement crée une mauvaise haleine dans la bouche et la moindre odeur peut provoquer des nausées et vomissements. Ils surviennent généralement le lendemain de la perfusion et peuvent durer entre 48 h et 72 h en fonction de la rapidité avec laquelle ils sont traités.

Pour diminuer les sensations de nausées, il suffit de mettre en pratique certaines thérapies. Vous pouvez porter des bracelets d’acupuncture anti-nausées, appliquer une huile essentielle de menthe poivrée sur un mouchoir et assez discuter lors de la perfusion. Au-delà de ces astuces, optez pour des petits repas à la place d’un gros repas. Mangez lentement et évitez de boire au cours du repas. Buvez avant ou après le repas. Grignotez des petits biscuits secs et mâchez le chewing-gum.

Lire aussi :  Pose d'un pacemaker à 80 ans : tout ce qu'il faut savoir

La chute des cheveux

L’autre effet secondaire qu’on observe fréquemment après la chimiothérapie est l’alopécie (la perte des poils et des cheveux). Étant donné que le traitement détruit toutes les cellules qui se développent vite, les follicules pileux sont également affectés. Vous pouvez perdre ainsi des cheveux, des cils, des sourcils et tous les poils de votre corps. Toutefois, il est difficile d’évaluer à l’avance la proportion des pertes, les zones du corps qui seront touchées et le temps que cela va durer. Tout dépend des médicaments administrés, de la dose appliquée et de la réaction de votre corps.

Cet effet secondaire n’est pas systématique. La perte des cheveux peut commencer au bout de 10 jours voire 3 semaines après la première perfusion. Pour ne pas être surpris, n’attendez donc pas le début des effets avant de vous préparer. Avant le rendez-vous de chimio, vous pouvez couper vos cheveux très courts. Aussi, vous pouvez porter un bonnet de nuit pour éviter que les cheveux se répandent dans vos draps. Après le traitement, les poils commencent à repousser.

Les troubles digestifs

À la suite de la chimiothérapie, le patient peut faire face à des troubles digestifs le soir ou le lendemain de la perfusion. En effet, dans son action, le traitement affecte la flore et la muqueuse digestive. La personne concernée peut souffrir des diarrhées, de brûlure d’estomac, des douleurs gastriques ou encore de la constipation. Cependant, il existe des astuces simples à appliquer pour vous soulager de ces maux.

Cas des diarrhées

Dans le cas des diarrhées, il est important d’éviter la déshydratation et de combler la perte de minéraux. Pour cela, il est recommandé de boire au minimum 1,5 litre d’eau, de tisane ou du thé par jour. Optez pour des aliments pauvres en fibres comme le riz, les fromages à pâte cuite, les pommes vapeur, les bananes et les carottes.

Lire aussi :  Quels sont les avis sur la pilule Optimizette ?

Modérez la consommation des boissons glacées, du café, des céréales, des fruits et légumes crus. Si les diarrhées persistent malgré le changement de vos habitudes d’alimentation, l’acte à poser est de contacter votre médecin.

Cas de constipation

Pour gérer le cas de constipation, il est conseillé de boire assez d’eau pour ramollir les selles. Dans votre alimentation, vous devez privilégier les fibres. Il faudra aussi manger des fruits frais et des légumes, des compotes et des pruneaux.

Qu’est-ce que la chimiothérapie ?

La chimiothérapie désigne l’utilisation de substances chimiques pour traiter une maladie. Dans le contexte du cancer, elle implique l’utilisation de médicaments cytotoxiques pour détruire les cellules cancéreuses. Cette approche peut être utilisée seule ou en combinaison avec d’autres traitements comme la radiothérapie ou la chirurgie. La chimiothérapie est systémique, ce qui signifie qu’elle affecte l’ensemble du corps en circulant dans le sang.

Le principal objectif de la chimiothérapie est de réduire la taille des tumeurs, de prévenir leur propagation, de ralentir leur croissance et de tuer les cellules cancéreuses qui pourraient s’être disséminées à d’autres parties du corps. Les médicaments de chimiothérapie fonctionnent en interférant avec la capacité de division et de croissance des cellules. Comme les cellules cancéreuses se divisent et grandissent plus rapidement que la plupart des cellules normales, elles sont plus sensibles à l’action de ces médicaments.

Le temps d’action de la Chimiothérapie

Le temps nécessaire pour que la chimiothérapie commence à faire effet varie considérablement selon plusieurs facteurs. Ces facteurs incluent le type et le stade du cancer, le type de médicaments utilisés, l’état de santé général du patient, et la réaction individuelle au traitement.

Lire aussi :  Saignement rouge vif en début de grossesse témoignage

En général, les premiers effets de la chimiothérapie peuvent être observés après quelques jours ou semaines. Dans certains cas, les effets peuvent être immédiats, tandis que dans d’autres, cela peut prendre plusieurs mois pour observer une réduction significative de la taille de la tumeur ou une diminution de l’activité du cancer.

L’efficacité de la chimiothérapie est évaluée à travers plusieurs méthodes. Les examens d’imagerie comme les scanners, les IRM ou les PET scans sont utilisés pour visualiser les changements dans la taille de la tumeur. Des analyses de sang et d’autres tests de laboratoire sont également effectués pour surveiller la réponse au traitement.

Plusieurs facteurs influencent l’efficacité et le délai d’action de la chimiothérapie. Parmi ceux-ci :

  • Type de Cancer : Certains cancers répondent mieux à la chimiothérapie que d’autres.
  • Stade du Cancer : Les cancers détectés à un stade précoce sont souvent plus faciles à traiter.
  • Condition Physique du Patient : Les patients en bonne santé générale sont susceptibles de mieux tolérer le traitement et de récupérer plus rapidement.
  • Régime de Traitement : La fréquence, la dose et le type de médicaments de chimiothérapie peuvent affecter les résultats.
Rene
René est un expert passionné dans le domaine de la santé et du bien-être. Doté d'une curiosité insatiable, il se consacre à l'étude approfondie des thématiques liées au bien-être physique et mental. Il aime partager avec ses lecteurs des découvertes enrichissantes, en abordant des sujets variés qui touchent à la santé globale.

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here