J'ai guéri ma dermite séborrhéique
5/5 - (1 vote)

La dermatite ou la dermite séborrhéique est une affection cutanée qui touche généralement le cuir chevelu et les zones grasses de la peau. Ce trouble se traduit par une inflammation de la peau, des lésions ou des plaques rouges. Il touche des personnes de 18 à 40 ans et 1 à 3 % des Français en souffrent. Cette affection se montre très gênante, puisqu’elle se manifeste en partie sur le visage. Dans cet article, je partagerai avec vous mon combat. Je vous présenterai les remèdes de grand-mère que j’ai utilisés pour guérir cette maladie.

Quelles sont les causes qui déclenchent la dermite séborrhéique ?

Les causes réelles de la dermite ne sont pas encore formellement identifiées. Cependant, il existe certains facteurs connus pour déclencher cette maladie. La prolifération excessive de la levure de type Malassezia dans les régions riches en glandes sébacées peut déclencher une réaction inflammatoire de la peau. Elle entraîne l’apparition des rougeurs et des envies de grattage. Une mauvaise hygiène de vie et une mauvaise alimentation peuvent être à l’origine de cette affection. La dermite se déclenche aussi facilement sur des terrains immuno-déficients : le stress, la fatigue et les maladies chroniques.

Quels sont les symptômes de la dermite séborrhéique ?

Les symptômes de la dermite varient et apparaissent selon la localisation de l’affection. Parmi eux, les plus fréquents sont les plaques rouges et squameuses. Elles peuvent se manifester sur le visage, le torse et le cuir chevelu. Généralement, leur apparition est sèche et elles peuvent être remarquées facilement.

Lire aussi :  Le café et les varices : quel est le lien ?

Un autre symptôme courant de cette maladie est la rougeur. Les parties touchées de la peau peuvent s’enflammer, irriter et devenir rouge. Cette affection se manifeste aussi par les démangeaisons qui peuvent être légères ou sévères. D’autres phénomènes comme des cheveux gras et épais peuvent être des signes de la dermite séborrhéique.

Quels sont les remèdes de grand-mère pour vaincre la dermite séborrhéique ?

La dermite séborrhéique est une malade difficile à traiter quand on ne s’y connait pas. Pourtant, il suffit d’utiliser quelques recettes naturelles pour s’en débarrasser.

Les traitements naturels

Certaines solutions nettoyantes et des soins capillaires contiennent des produits chimiques qui peuvent irriter la peau, créant d’autres troubles. Pour éviter ces risques, il est conseillé d’adopter des solutions naturelles qui permettent de traiter la peau en douceur.

  • Huile de coco : Elle possède des propriétés antifongiques et antibactériennes pour traiter les infections cutanées. Appliquez quelques gouttes sur les parties infectées et massez délicatement. Patientez 20 min environ, le temps pour le produit d’agir, avant de vous rincer à l’eau chaude. L’huile de coco hydrate votre peau et rétablit l’équilibre naturel du cuir chevelu.
  • Vinaigre de cidre de pomme : Il lutte contre les bactéries et restaure l’équilibre du pH de la peau grâce à son pH acide. Avant de l’appliquer sur les zones touchées, il faut le diluer avec de l’eau.
  • Aloe Vera : Ce produit est très apprécié pour ses propriétés apaisantes et anti-inflammatoires. Pour obtenir un effet efficace, il est préférable d’utiliser une formule pure.

Une alimentation saine

Certains aliments sont susceptibles d’exacerber les symptômes de la dermite. C’est le cas des aliments transformés qui provoquent les poussées de la maladie. Le traitement de la dermite séborrhéique est associé à une alimentation équilibrée et qui apporte suffisamment de nutriments. À cet effet, privilégiez les fruits frais, des légumes verts, les noix et les graines. Consommez assez d’aliments riches en acides gras essentiels. Ces derniers consolident la barrière épidermique et contribuent à la réduction de l’inflammation.

Lire aussi :  Injection lèvre ratée : causes, conséquences et solutions

Une bonne hygiène

Une bonne hygiène associée à une routine de soin adéquat permet de ralentir la production anormale de sébum et par conséquent la prolifération excessive de la levure de type Malassezia. Cette astuce réduit les sensations de démangeaisons et apaise les rougeurs.

Estelle
Estelle, une experte en beauté et spécialiste de la minceur, allie passion et expertise pour guider ses lecteurs vers une meilleure version d'eux-mêmes. Diplômée en nutrition et bien-être, elle se consacre à aider les autres à atteindre leurs objectifs de perte de poids de manière saine et durable.

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here