PCR

Added by PressForward

«Tester toute la population, aucun grand pays n’envisage de le faire» | Libération

La Slovaquie a mené des tests au niveau national. Ici à Bratislava, le 21 octobre.Photo Vladimir Simicek. AFP Journal d’épidémie «Tester toute la population, aucun grand pays n’envisage de le faire» Christian Lehmann est médecin et écrivain. Pour «Libération», il tient la chronique d’une société suspendue à l’évolution du coronavirus. Tester l’ensemble de la population française en même temps, c’est une idée souvent défendue par certains épidémiologistes, comme Catherine Hill : «Il ne suffit pas de confiner pour confiner, il faut confiner pour tester tout le monde, affecter les moyens nécessaires pour une campagne de dépistage de masse et arriver à… Lire la suite »«Tester toute la population, aucun grand pays n’envisage de le faire» | Libération

Journal d’épidémie | Prises de tests | Libération

Les mesures de restriction des interactions sociales prises par l’exécutif semblent avoir porté leurs fruits, avec une inflexion relativement rapide d’une courbe des contaminations qui laissait présager le pire pour le système de santé. Mais, les yeux rivés sur ces marqueurs, ne nous laissons-nous pas aveugler au point d’en oublier leur fragilité ? Ne devrions-nous pas diversifier nos indicateurs pour traquer l’épidémie ? C’est la question que j’ai posée à Eric Billy, chercheur en immuno-oncologie, membre du collectif Du côté de la science. «Ma femme est radiologue et elle a subi la première vague dans le Grand-Est en mars. Je me suis… Lire la suite »Journal d’épidémie | Prises de tests | Libération

Est-il vrai que des tests PCR «à 50 cycles» sont à l’origine de faux positifs en France ? | Libération

Question posée par Maude le 12/11/2020 Bonjour, Vous nous interrogez sur la validité d’une affirmation très employée par ceux qui minimisent la gravité de l’épidémie : en France, les tests de positivité employés à l’hôpital seraient calibrés de manière erronée, conduisant à détecter «tout et n’importe quoi», ou à exagérer le nombre de cas positifs, avec pour effet de faire gonfler les statistiques. Un propos notamment tenu dans le documentaire complotiste Hold-up, mais qui faisait déjà florès auparavant sur les réseaux sociaux. Les accusations concernent les protocoles de tests dits «RT-PCR». Ces techniques de laboratoire permettent de déterminer la présence d’un… Lire la suite »Est-il vrai que des tests PCR «à 50 cycles» sont à l’origine de faux positifs en France ? | Libération