Covid-19 : ce que l’on sait sur les enfants et adolescents et ce qu’il reste à apprendre | Réalités Biomédicales

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, les données attestent que les enfants développent rarement une forme sévère de Covid-19. En effet, les enfants infectés présentent le plus souvent des symptômes légers [1].

Le fait que l’infection aiguë par le SARS-CoV-2 est le plus souvent bénigne chez les enfants a participé à l’idée largement répandue que les enfants sont moins susceptibles de contracter l’infection par le SARS-CoV-2. Que sait-on réellement de la susceptibilité des enfants et des adolescents vis-à-vis de l’infection par le SARS-CoV-2 par rapport aux adultes ? Par ailleurs, que sait-on de la contagiosité des enfants scolarisés en fonction de leur âge ? Les enfants infectés peuvent-ils transmettre le coronavirus ? Dans quelle mesure contribuent-ils à la diffusion du SARS-CoV-2 dans la population ? Autant de questions dont les réponses, basées sur les données relevant à la fois de l’épidémiologie et de la virologie, pourraient guider les mesures de santé publique concernant les écoles et les établissements accueillant de jeunes enfants.

La suite en accès libre : Covid-19 : ce que l’on sait sur les enfants et adolescents et ce qu’il reste à apprendre – Réalités Biomédicales