Etablissements scolaires

Covid-19 : mesurer le CO2 pour mieux aérer et diminuer la transmission

Covid-19 : mesurer le CO2 pour mieux aérer et diminuer la transmission La transmission du SARS-CoV-2 se fait essentiellement par aérosols. Pour limiter leur concentration, un groupe d’enseignants-chercheurs propose d’équiper les écoles de capteurs de CO2, un gaz qui trahit la qualité de l’air respiré. Article réservé aux abonnés Des filtres à air dans une salle de classe d’une école primaire à Eichenau près de Munich, dans le sud de l’Allemagne, le 18 décembre 2020. CHRISTOF STACHE / AFP Un an après le début de la pandémie, on ne peut plus l’ignorer : le coronavirus se transmet essentiellement par voie aérienne, comme… Lire la suite »Covid-19 : mesurer le CO2 pour mieux aérer et diminuer la transmission

A l’école, fenêtre sur cours ? – Libération

Noyée sous les questions de vaccination des enseignants et de déploiement des tests, la demande peine à se faire entendre. Pourtant, elle est récurrente de la part d’une partie du corps enseignant : pour lutter contre le Covid, il faudrait équiper salles de classe et cantines de capteurs de CO2, sans oublier d’aérer au maximum. Un plaidoyer s’appuyant sur le fait que les aérosols jouent un rôle important dans la transmission du virus, en restant longtemps en suspens dans l’air. «C’est comme si quelqu’un fumait dans une salle : au bout d’une heure, si on n’aère pas, la fumée aura envahi l’espace.… Lire la suite »A l’école, fenêtre sur cours ? – Libération

Écoles et Covid: les compromis à faire pour éviter une troisième vague | Slate.fr

Dans le JDD daté du 3 janvier 2021, le professeur Jérôme Salomon, directeur général de la santé, a fait part de ses craintes vis-à-vis de la rentrée scolaire. «Les enfants reviennent de différents endroits, en France ou à l’étranger, ça peut rebattre les cartes de la situation épidémiologique», explique-t-il, tout en évoquant la suspicion d’une plus grande contagiosité des variants anglais et sud-africain du SARS-CoV-2.

Le lendemain, dans les colonnes de France Info, le Pr Robert Cohen, pédiatre infectiologue à l’hôpital intercommunal de Créteil et président du Conseil national de la pédiatrie, affirme que ce début d’année, après les vacances scolaires, est le bon moment pour reprendre l’école et considère qu’il n’y a pas lieu de revoir les protocoles sanitaires mis en place dans les écoles.

Même son de cloche du coté de Jean Castex le 7 janvier face à plusieurs syndicats d’enseignants du premier et du second degrés ainsi que le soir même lors de sa conférence de presse: pas de fermeture des écoles alors que le variant anglais a d’ores et déjà gagné la France, ni de renforcement des mesures sanitaires. Une position entérinée le soir même par Olivier Véran sur BFMTV, considérant qu’il n’y a pas de raison de fermer les cantines scolaires.

Pourtant enseignants, parents et associations (comme École oubliée), ainsi que de nombreux médecins et scientifiques réclament des mesures fortes, une reconnaissance du rôle joué par les enfants dans la propagation du virus et dénoncent une politique attentiste du gouvernement.

Faut-il aujourd’hui s’alarmer du maintien d’un statu quo sanitaire dans les écoles? Doit-on, dès aujourd’hui, envisager une fermeture des écoles? Quelles solutions se présentent à nous afin d’assurer malgré tout une continuité pédagogique et une nécessaire socialisation des enfants et des adolescents?

Pour répondre à ces questions, il faut comprendre la situation dans laquelle nous sommes aujourd’hui en prenant en compte ce que ces dix derniers mois, ainsi que la situation en Angleterre et en Irlande, ont pu nous apprendre sur le SARS-CoV-2 et le Covid-19.

“Lire la Suite” sur Écoles et Covid: les compromis à faire pour éviter une troisième vague | Slate.fr

Lire la suite »Écoles et Covid: les compromis à faire pour éviter une troisième vague | Slate.fr

Le masque dès 6 ans en France : une mesure indispensable dans un protocole sanitaire de lutte contre la propagation du coronavirus dans les écoles

L’objectif du présent article est de discuter l’intérêt du port du masque dès 6 ans sur le risque de transmission du SARS-CoV-2 par les enfants, à la lumière des dernières connaissances scientifiques internationales et des spécificités françaises (classes de 25 à 35 élèves, séparation des écoles maternelle et élémentaire, des collèges et lycées, etc.). Les enfants peuvent-ils être contaminés ? Cette question ne soulève aucun débat : il n’existe donc aucun doute scientifique sur le fait que les enfants puissent être contaminés par le SARS-CoV-2 et développer la COVID-19. Les enfants sont-ils souvent contaminés ?   Au 23 octobre, 41 570… Lire la suite »Le masque dès 6 ans en France : une mesure indispensable dans un protocole sanitaire de lutte contre la propagation du coronavirus dans les écoles

Le collectif « Du Côté de la Science » demande au gouvernement de ne pas abandonner les écoles et de protéger les enfants, les familles et les personnels de l’éducation.

Cet été nous avons alerté sur la progression de l’épidémie que nous jugions inquiétante au regard de ce que nous observions en-dehors de nos frontières, notamment outre-Atlantique. Nos vacances estivales ont provoqué un important brassage de populations qui a eu pour effet de diffuser fortement le virus sur l’ensemble de notre territoire avant de provoquer une explosion du nombre de nouveaux cas. Nous demandions alors de fortes mesures de prévention – recours massif au télétravail et au télé-enseignement, protocole très strict pour l’École – et ne sommes hélas pas surpris d’assister à une 2nde vague qui sera sans doute plus… Lire la suite »Le collectif « Du Côté de la Science » demande au gouvernement de ne pas abandonner les écoles et de protéger les enfants, les familles et les personnels de l’éducation.

I. Lutter contre le coronavirus par la ventilation – données générales

Les modes de transmission du coronavirus SARS-CoV-2, l’agent de la COVID-19 sont multiples ; ils incluent le manuportage, les postillons et surtout les aérosols. Si les masques sont un moyen de prévention efficace ils doivent cependant être associés à une excellente ventilation des locaux ; notamment pour les personnes devant travailler ou étudier dans un espace clos, entourées de nombreux collègues ou étudiants, pendant plusieurs heures d’affilée. L’objectif du présent document est de fournir et de résumer certaines ressources documentaires concrètes abordant la question cruciale de la ventilation dans les locaux rassemblant de nombreuses personnes, parmi lesquels les établissements d’enseignement ou d’éveil… Lire la suite »I. Lutter contre le coronavirus par la ventilation – données générales

II. 1) Qualité de l’air des locaux scolaires et professionnels – L’aération

En absence de ventilation simple ou double flux sans recyclage, comment assurer un renouvellement et un suivi de la qualité de l’air dans les locaux scolaires et professionnels ? On recommande la lecture de cet article : How to use ventilation and air filtration to prevent the spread of coronavirus indoors. L’auteure Shelly Miller y rappelle que la grande majorité des cas de transmission du virus ont lieu en intérieur (dans des lieux clos), et dans la plupart des cas par l’inhalation d’aérosols contenant des particules virales. Pour elle, la meilleure façon d’empêcher le virus de se propager dans une salle, une… Lire la suite »II. 1) Qualité de l’air des locaux scolaires et professionnels – L’aération

II. 2) Qualité de l’air des locaux scolaires et professionnels – Les purificateurs d’air

On peut également utiliser des purificateurs d’air après s’être assuré auprès du fabricant que le filtre installé permet effectivement d’éliminer les particules de très petite taille, le mieux étant d’avoir un système basé sur un filtre HEPA (les mentions doivent indiquer une efficacité de filtration de 99.97%). Cependant la puissance ou le nombre de purificateurs d’air devra être proportionnel au volume de la pièce à traiter. Il convient également d’éviter que le flux de l’air pulsé soit dirigé vers les occupants au risque de disperser l’aérosol contaminant dans la pièce (plusieurs outils disponibles en ligne pour évaluer votre purificateur d’air… Lire la suite »II. 2) Qualité de l’air des locaux scolaires et professionnels – Les purificateurs d’air

II. 3) Qualité de l’air des locaux scolaires et professionnels – Les détecteurs de CO2

Dans l’article : How to use ventilation and air filtration to prevent the spread of coronavirus indoors, l’auteure Shelly Miller souligne qu’un des moyens efficaces pour évaluer la qualité de l’air dans une pièce, et de définir en conséquence le moment adéquat pour faire une pause et aérer, est l’utilisation d’un détecteur de dioxyde de carbone (CO2). En effet des études ont montré que c’est un très bon indicateur du risque aérosols . Dans l’air extérieur, la concentration en CO2 est de 400 ppm (particules par million), et dans une pièce correctement ventilée elle atteint 800 ppm. Pour assurer la sécurité spécifiquement vis-à-vis du… Lire la suite »II. 3) Qualité de l’air des locaux scolaires et professionnels – Les détecteurs de CO2